anp-col_2636713_465x348

Pourquoi l’Algérie doit maintenir sa position de non-intervention militaire en dehors de ses frontières

Pourquoi l’Algérie doit maintenir sa position de non-intervention militaire en dehors de ses frontières

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

zoom
Imprimer Envoyer à un ami Flux RSS Partager

La région du Sahel reflète le paradoxe de constituer des territoires immenses (3 000 000 km2 sur 5500 km de long et entre 1000 et 500 km de large), dont le sous-sol regorge de ressources naturelles peu ou mal exploitées (uranium, or, gaz, diamant, bauxite, phosphate, manganèse, cobalt, pétrole,…), et dans le même temps de représenter l’une des régions les plus pauvres au monde (en queue de peloton à l’échelle mondiale en matière de PIB/habitant et d’IDH, et parmi les 20 premiers en matière de démographie).

L’absence de culture démocratique, la sous-gouvernance chronique et l’absence d’Etat sur des régions entières a maintenu les pays du Sahel (Mali, Niger, Burkina Faso, Tchad, Mauritanie notamment) dans un état de misère, de chômage de masse et de sous-développement ; les gouvernants respectifs surfant sur les divisions, les particularismes et le clientélisme pour se maintenir et perpétuer leur règne, sous l’œil pour le moins complaisant des ex-puissances coloniales.

L’effondrement de la Libye, qui a constitué pendant longtemps un pôle d’immigration massive (entre 1,5 et 2,5 millions de personnes), qui a attiré dans ce «nouvel eldorado» des milliers de migrants en provenance d’Afrique de l’Ouest en qualité de travailleurs dans les secteurs économiques et pour servir dans l’armée libyenne, a traduit le retour dans la précipitation de migrants dans des pays très touchés par la précarité, l’insécurité, la sécheresse, la famine…, ce qui a privé des milliers de familles de leur principale ressource.

C’est sur ce terreau marqué par le retour concomitant de migrants de Libye, de combattants fuyant l’Irak et la Syrie, d’une population désabusée livrée à elle-même et par l’absence concrète de l’Etat, que s’est développé un trafic en tous genres (drogue, racket, immigration clandestine, armes, marchandises, cigarettes, terrorisme,…), activités favorisées par ailleurs par l’existence d’un marché de l’armement à ciel ouvert en Libye.

Ces groupuscules agglomérés se sont très vite constitués en force qui a été en capacité de contrôler tout le nord du Mali en proie à des mouvements séparatistes et à la présence de groupuscules d’AQMI, mettre en déroute l’armée malienne et menacer Bamako.

En dépit des accords dits d’Alger en 2015, du statu quo qui en a suivi, de la mutualisation des forces au sein du G5 et la participation d’autres pays tels que les USA, Allemagne, Italie, la Grande-Bretagne… (soutien logistique et renseignement), la situation reste déstabilisée (attaques récurrentes au Mali, Burkina Faso, Niger, renforcement en armes de Boko Haram au Nigeria, et propagation au Cameroun).

Le G5 créé à l’initiative des pays du Sahel et de la France peine à prendre ses repères fragilisé par :

– l’absence de troupes aguerries ;
– des problèmes de financement à moyen et long termes pour contrôler un vaste territoire ; les résultats mitigés de l’appel à l’aide financière internationale de Paris peinant à «boucler» le budget à minima de cette force, ce qui montre le peu d’implication de la communauté internationale.

Ceci annonce le prélude à l’enlisement des troupes engagées sur le terrain, notamment celles de la force française Barkhane et dont le président Macron, conscient des dégâts causés par le fiasco de l’intervention en Libye et des risques de propagation à toute la région, n’a cessé d’appeler à l’aide internationale, notamment l’ONU et l’UE, pour dégager des fonds et soutenir le G5.
Cela montre que l’approche du problème sahélien par le seul prisme sécuritaire est très nettement insuffisante et est de ce fait loin de constituer une réponse appropriée à la problématique.

Pour espérer aboutir, l’intervention au Sahel doit certes commencer par le volet militaire pour lutter contre le terrorisme et rétablir la sécurité, mais aussi par des initiatives visant à renforcer les institutions publiques, réhabiliter l’Etat, rétablir l’ordre et la justice, c’est-à-dire la base de la gouvernance, avec en concomitance un programme économique à effet immédiat visant à redonner espoir, stabiliser et fixer les populations autochtones.

Il faut sortir des dispositifs d’aides classiques, détournées de leurs objectifs et qui n’ont rien changé à ces populations, si ce n’est perpétuer la gabegie et aller vers des activités permettant la création d’emplois à partir de ressources locales (matières premières) et un soutien franc au secteur privé producteur.

Sur le terrain et ne voyant rien venir qui soit de nature à améliorer leur sort au quotidien, cette force du G5 commence à être perçue par les populations locales comme étant une sorte de quasi-occupation étrangère ; l’attitude défaillante des gouvernants et leur incapacité à agir poussant les uns à soutenir les djihadistes, et d’autres à suivre le mouvement migratoire vers les pays du Nord avec tout ce que cela induit comme déstabilisation, y compris en Europe-même.

Devant cette situation d’enlisement des parties en Afrique, en Europe, aux USA et au Moyen-Orient poussent vers l’implication de l’Algérie et ne cessent pour ce faire de louer ses capacités militaires, son expérience dans la lutte anti-terroriste et sa parfaite connaissance et ses connexions dans la région.

L’Algérie, qui a jusque-là décliné les sollicitations étrangères, justifie sa position par les dispositions de sa Constitution qui ne permettent pas l’intervention de son armée en dehors des frontières, et par ailleurs par sa politique privilégiant le règlement des conflits via des négociations et la réconciliation inclusives.

Par ailleurs, le contexte géopolitique international chahuté, marqué par une situation de désordre multiforme centrée sur les pays de la zone dite du «Grand Moyen-Orient» pose à juste titre de réels doutes sur l’objectif affiché de lutte contre le terrorisme et qui pourrait n’être qu’une façade pour masquer des objectifs inavoués visant l’accaparement des matières premières et autres ressources minières dont regorgent ces pays.

En effet, depuis le début du Printemps arabe en 2011, notre pays n’a cessé d’être désigné par la majeure partie des experts comme étant l’une des cibles prioritaires. L’attaque de Tiguentourine en janvier 2013, outre la perte de vies humaines, a contribué à priver le pays de ressources cruciales tirées de ce gisement (9 milliards de m3 par an avant l’attaque, soit environ 10% de la production totale), mais bien plus à faire de l’Algérie une destination à risques.

Plus près de nous les rapports réguliers des ONG internationales dont les derniers accusent notre pays de maltraitance des migrants illégaux sahéliens ; le jaillissement du Maroc visant à impliquer l’Algérie via un supposé soutien de l’Iran et du Hezbollah au Polisario, outre l’objectif de rallier les thèses de l’Arabie Saoudite et de plaire aux USA participent de la même politique de déstabilisation.

Bien qu’il n’y ait pas de relation directe, la violente levée de boucliers des pays européens suite à la décision de notre pays de restreindre ses importations dans le cadre de mesures de sauvegarde doit être interprétée comme étant un pendant à des pressions multiformes sur notre pays.

Cette situation d’encerclement à nos frontières doublée d’attaques insidieuses récurrentes, doit impérativement nous conduire à adapter notre action internationale aujourd’hui réactive, à la dynamique de la culture géopolitique qui non seulement appelle un changement d’approche, mais bien plus une présence accrue dans les forums internationaux et la mobilisation de tous les canaux de communication possibles (diplomatie, culture, sport, diaspora, mouvement associatif, patronat,…), pour porter la voix de l’Algérie partout dans le monde et éviter les amalgames entretenus par des parties qui ne nous veulent pas que du bien.

Conscient de ces enjeux et tout en prenant part aux initiatives des organisations internationales et régionales en vue du règlement des conflits, et en favorisant les relations bilatérales en matière d’échanges d’informations sécuritaires, de formation, de coopération et d’aides diverses, notre pays doit continuer à expliquer et défendre sa position de non-ingérence en dépit des pressions internationales tous azimut qui se font de plus en plus insistantes pour l’impliquer militairement dans une aventure aux contours non mesurés (durée, coût financier, coût politique, social,…) et pouvant à terme impacter ses équilibres, voire sa souveraineté.

A l’évidence, l’approche purement sécuritaire qui est adoptée dans le cas du Sahel ne déroge en rien avec les interventions en Afghanistan, en Irak et en Syrie, Soudan, Somalie, et ne peut produire que les mêmes effets : désastre humanitaire, déstabilisation, éclatement de pays, disparition des Etats, déplacement des populations, accentuation de la pauvreté, déséquilibre économique et social…

Dans l’état actuel des choses, l’Algérie n’a aucun intérêt à participer à une aventure sans fin et aux lendemains incertains et doit camper sur ses positions et faire front aux sirènes qui louvoient, flattent et louent ses capacités militaires et son rôle de puissance régionale pour l’embourber dans les sables du Sahel.

L’approche militaire aux problèmes du Sahel est certes nécessaire pour lutter contre un terrorisme sans frontières, mais cette approche ne peut être de plein effet que si elle est dans le même temps accompagnée d’un vaste plan soutenu par l’ONU, l’UE et les grandes puissances avec, à l’appui, la mobilisation de fonds significatifs et visant :

– la restauration de l’Etat ;
– des efforts en matière de gouvernance ;
– la restauration de la justice ;
– un appui au système éducatif et de formation aux métiers ;
– un appui au système associatif ;
– un appui économique conséquent ;
– la mise en place de projets visant la transformation sur place des matières premières disponibles, induisant la création d’emplois de manière à fixer les populations et ainsi freiner les mouvements migratoires.

Toutes les institutions mondiales s’accordent à affirmer que :

– les principales ressources naturelles, minières notamment restantes, se trouvent en Afrique ;
– que l’Afrique, compte tenu de la croissance de sa population, comptera plus de 2,5 milliards d’habitants vers 2050, dont 65% de moins de 30 ans, synonyme de force de travail et de marché potentiel ;
– toutes les puissances mondiales sont présentes en Afrique, en quête de positions, d’influence et de parts de marché.

Il est en conséquence paradoxal de constater que ce continent tant convoité pour ses richesses naturelles, pour sa main-d’œuvre et pour le marché potentiel qu’il va représenter, continue comme au temps des colonies à être considéré comme seulement une source de matières premières et le réceptacle des excédents et des surproductions des pays développés.

Pour être cohérente et viable, une telle approche doit inciter les pays développés «fixés» sur ce continent à reconsidérer les termes de l’échange qui ont prévalu jusque-là, à repenser un nouveau modèle basé sur le partage de production et donc de revenus à travers le transfert de production en Afrique même.

Une telle voie est certainement plus équitable pour les populations africaines nombreuses, jeunes, avides de consommer et d’améliorer leur niveau de vie, et donc pour ce faire à la recherche d’emplois pour justement tirer les ressources nécessaires ; elle est par ailleurs impérative pour soutenir le développement des pays occidentaux dont la plupart sont en crise depuis des décennies, et qui par ce moyen pourra rebondir.

Une telle vision marquée par un engagement franc pour le co-développement entre l’Europe, les grandes puissances et les pays africains pourrait constituer un cadre de réflexion autour duquel notre pays pourrait servir d’entrée via des infrastructures «Lien» existantes (Transsaharienne, pipes, réseau autoroutier,…) et en cours (port Centre d’El Hamdania) pour contribuer à créer des pôles de développement et des zones d’activité en Afrique même et ainsi espérer fixer les populations.

Ce type de réflexion portant sur le nécessaire «arrimage de l’Europe et de l’Afrique» est par ailleurs développé par certains think tanks, à l’image de l’Institut de prospective économique du monde méditerranéen (Ipemed), lequel à l’image des démarches des pays Asean et Alena, prône «l’intégration par la redistribution de l’appareil de production», au lieu de continuer à circonscrire les relations avec l’Afrique aux seuls échanges commerciaux (Jean Louis Guigou, délégué général).

Le défaut de repenser les relations économiques internationales, dans le sens d’un plus grand équilibre, et dirions-nous d’une plus grande équité, outre de perpétuer et aggraver une situation désastreuse en Afrique, traduira inévitablement un mouvement migratoire vers le Nord plus conséquent, qui verra des millions d’individus affluer vers les côtes européennes, et qu’aucune force ne pourra arrêter, induisant outre un désastre humanitaire, des mouvements de déstabilisation, y compris en Europe.

Abdenour Kashi
machine parpaing

machine bloc beton occasion

machine bloc beton occasion

Machine bloc beton occasion MUSSAN GROUP MAKİNA présente sa nouvelle machine bloc beton occasion vibrante grand format dédiée à la fabrication de blocs béton. La machine de fabrication de parpaing, la pondeuse à parpaing, la presse hydraulique à pavés autobloquants et le malaxeur à béton. ces machines de hautes performances peuvent fabriquer des parpaings, briques, pavés de gazons, bordures, hourdis, entrevous, bordures de trottoir… Bordure t2, bordure t3, bordure t4, bordure de jardin p1, caniveau cs2, pavé bicouche, parpaing 20, parpaing 15, parpaing 10

machine bloc beton occasion
machine bloc beton occasion

Nous avon aussi des machine bloc beton occasion la plus économique, qui est toutefois idéale pour fabriquer des blocs de béton de bonne qualité,

Machine bloc beton occasion pour la fabrication des Parpaings, Pavés, Hourdis, Entrevous, Bordures de Trottoir. Pondeuse Industrielle, la production industrielle de parpaings, hourdis, une nouvelle presse spécialement conçue pour produire des parpaings préfabriqués allégés. Presse à parpaings multifonction.Cette machine bloc beton occasion presse permet la fabrication de multiple produits tels que : parpaings, bordures, hourdis, chaînages et pavés.

Machine bloc beton occasion a une capacité de production journalière varie entre 1.200  parpaings a 18.000 parpaings selon les dimensions des moules. Technologies a entièrement revu sa gamme de presses vibrantes. Les capacités de production, le niveau d’automatisation et les fonctionnalités varient en fonction de la presse machine bloc beton occasion choisie et des options retenues. Comprenant:

Presse / ascenseur / descenseur /

transbordeur / paléttiseur /

Sortie produits finis /

Armoire de puissance / Pupitres de commande

Lot de moules , de planches

Centrale à béton complète

En autre, des machine bloc beton occasion de qualité, nous permet de devenir la marque de bonne qualité à fournir à nos clients avec fierté et plaisir. au Emirats Arabes Unis, Qatar, Algérie, Libye, Afrique, Maroc, Gabon, Madagascar, Mali, Arabie Saoudite, Russie et encore beaucoup d’autres pays du monde.

Pour parcourir mon prochain article  machine fabrication parpaing  cliquez sur le lien.

Vous pouvez consulter nos autres articles, pour obtenir plus d’informations sur nos machines de blocs béton.

Vous pouvez consulter nos articles de machine de parpaing sur la section blog .

Mussan Group présente les machine bloc beton occasion machines parpaineuse a parpaing, presse a brique a fabriqué des blocs tels que pavés, blocs en béton pour la construction de bâtiment, bordures de trottoir et centrale a béton mobile.

maree

POURQUOI L’ALGÉRIE INQUIÈTE LA FRANCE

POURQUOI L’ALGÉRIE INQUIÈTE LA FRANCE

IF D'ALGER

Marée de jeunes Algériens agglutinés devant les services consulaires français pour décrocher le visa-sésame!

L’Algérie compte le deuxième plus grand nombre de ressortissants en situation irrégulière en France et plus de dix mille Algériens sont interpellés chaque année par les services hexagonaux, alerte le directeur central de la Police aux frontières française, devant le Sénat français. Les raisons.

Le malaise de la jeunesse algérienne parvient jusqu’aux rivages français. Et pour cause, «la jeunesse algérienne veut quitter l’Algérie et désire se rendre en France», s’inquiète le directeur central de la Police aux frontières française, lors d’une récente intervention devant le Sénat de son pays.

Les chiffres sont aussi alarmants qu’édifiants sur le haut degré de désespoir qui tenaille une jeunesse algérienne livrée en pâture au chômage (12,3%), à la faveur d’apparatchiks octogénaires toujours aux commandes d’un pays pourtant très riche en hydrocarbures (98% des exportations et 60% des recettes de l’Etat).

«L’Algérie compte le deuxième plus grand nombre de ressortissants en situation irrégulière» en France et «plus de dix mille Algériens sont interpellés chaque année», s’alarme le patron de la Police aux frontières française (PAF), exhortant les autorités consulaires françaises à «durcir les modalités de délivrance des visas pour les (jeunes) Algériens».

Pour précision, le haut sécuritaire français répondait à la question d’une sénatrice d’origine algérienne, dénommée Samia Ghali, qui relevait «la difficulté de certains Algériens à se faire délivrer le visa».

«Beaucoup d’Algériens entrent légalement en France, mais ne quittent plus le territoire français», a rétorqué le patron de la PAF, expliquant que le directeur général des étrangers en France «suit ce dossier en personne».

«Un grand nombre d’Algériens qui se rendent en France par voie maritime n’ont pas le visa», assène-t-il encore, appelant les autorités françaises concernées à «être extrêmement vigilantes quant à la délivrance des visas aux Algériens». «Nous avons proposé aux services consulaires français des formations car des demandeurs de visa peuvent l’obtenir en fournissant des documents falsifiés», a-t-il encore affirmé, estimant qu’«il existe en Algérie des opérations de trafic et de falsification évidentes».

Aux origines du désespoir (algérien)

“Le taux de chômage a augmenté de près de 1,5 point de pourcentage, en raison de la croissance léthargique du secteur hors hydrocarbures. Il était de 11,7 % en septembre 2017, soit un niveau plus élevé que celui de 10,5 % enregistré en septembre 2016”, a constaté amèrement la Banque mondiale dans son dernier rapport publié le 16 avril dernier concernant le suivi de la situation économique des pays de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient.

“Le chômage est particulièrement important parmi les personnes instruites, les jeunes et les femmes et, dans certains cas, tient au désir d’attendre de trouver un emploi dans le secteur formel”, a relevé encore ce rapport qui démontre l’échec retentissant des dernières mesures prises par le gouvernement d’Ahmed Ouyahia.

Des bulles sonores sans aucun réel impact sur la société puisque rien n’arrête pour le moment la spirale du chômage, épargnant toutefois les enfants de l’oligarchie au pouvoir, notamment les fils de hauts galonnés accumulant des fortunes colossales sur les ruines d’une Algérie sans réelles perspectives en dehors de l’économie de rente, les passe-droits, le favoritisme et une corruption quasi institutionnalisée. Les fils de Gaid Salah (chef d’état-major de l’ANP), de Khaled Nezzar (ancien ministre de la Défense), du général “Tewfik”, ex-patron du DRS (renseignement)… font partie de ces nouveaux parvenus de l’ère Bouteflika, au détriment de l’écrasante majorité des “fils du pauvre”, pour paraphraser un titre du romancier Mouloud Feraoun.

Les images de milliers de jeunes Algériens souhaitant étudier en France et attroupés en novembre dernier devant l’Institut français d’Alger illustrent parfaitement le malaise de cette jeunesse abandonnée à son triste sort par un régime vorace, en rupture de ban et très peu soucieux de son peuple.

machine parpaing

prix pondeuse parpaing occasion

prix pondeuse parpaing occasion permettent la fabrication de blocs, brique et de pavés. La fabrication  machine pour brique est régi par des normes strictes pour des performances et une longévité accrues garantissant ainsi la fabrication de blocs béton de qualité supérieure.  pondeuse à parpaing  idéale si vous voulez faire à la fois des blocs de 40cm et des hourdis en longeur 50cm. Vous aurez alors une prix pondeuse parpaing occasion production de hourdis.

prix pondeuse parpaing occasion
prix pondeuse parpaing occasion

Nous sommes fabricateur de la machine prix pondeuse parpaing occasion des produits haut de gamme et hautement compétitifs conçus pour répondre aux exigences des marchés locaux et internationaux.

prix pondeuse parpaing occasion
prix pondeuse parpaing occasion

prix pondeuse parpaing occasion Ou d’autres pondeuse de brique et équipements qui sont disponible dans notre programme. Nous offrons aussi dans notre service, la mise à niveaux des lignes de productions existantes, L’extension de capacité, la modernisation et l’automatisation du système.

Avec le prix pondeuse parpaing occasion des installations clés en main de haute qualité pour la production de blocs de béton et d’autres préfabriqués, ainsi que des projets sur mesure et des centrales à béton. Nous les installons dans le monde entier, Formons le personnel pour sa bonne fonctionnement prix pondeuse parpaing occasion et une performance optimale et offrons plusieurs services pendant toute la durée de vie de la machine parpaing  support technique, service après vente, amélioration de la productivité et développement de nouveaux blocs béton.

  • Pour plus dinformations de la machine manuelle qui produit  2 blocs par presse cliquez notre liens.
  • Pour plus dinformations de la machine economique  qui produit  4 blocs par presse cliquez notre liens.
  • Pour plus dinformations de la machine pandeuse mobile  produit  6 blocs par presse cliquez notre liens.
  • Pour plus dinformations de la machinede birique automatique produit  10 blocs par presse cliquez notre liens.
  • Pour plus dinformations de la Machine de parpaing entièrement automatique qui produit 12 bloc par presse cliuez notre liens.
  • Rechercher la meilleure sélection des prix pondeuse parpaing occasion pondeuse parpaing occasion fabricants ainsi que les produits de qualité supérieure Turquie
  • Mussan Group Consult a plus de 25 ans d’expérience dans le domaine de l’ingénierie et le marketing. Elle est spécialisée dans la commercialisation des prix pondeuse parpaing occasion machines pondeuse de brique et des équipements pour l’industrie des matériaux de construction, comme suivant: Machine à blocs béton (Blocs, Parpaings, Pavés, bordures de trottoir). La hauteur de produit varie entre 40 et 350 mm, au maximum.
  • prix pondeuse parpaing occasion
    parpaing
  • La prix pondeuse parpaing occasion pondeuse de brique de fabrication de blocs a systeme simple, pondeuse de brique semiautomatique ou  entièrement automatique  adaptée pour produire des produits simples ou multicouches en béton avec une excellente qualité des produits. 

Vous pouvez consulter nos autres articles, pour obtenir plus d’informations sur nos machines de blocs béton.

Vous pouvez consulter nos articles de  machine de parpaing sur la section blog.

Pour parcourir mon prochain article pondeuse parpaing Cliquez sur le lien.

Mussan Group présente les  presse a brique a fabriqué des blocs tels que pavés, blocs en béton pour la construction de bâtiment, bordures de trottoir et centrale a béton mobile.

machine parpaing

Parpaineuse automatique Algerie

Parpaineuse automatique Algerie

Parpaineuse automatique Algerie Notre socıété Mussan Group Makina a une place unique sur de marché industrielle mondiaux, situé en Turquie est une entreprise dans l’industrie en termes de rapport qualité-prix  A chaque production de la qualité, est le principe de satisfaction des clients, les prix approprié est garantie.

Parpaineuse automatique Algerie
Parpaineuse automatique Algerie

Choisir la Parpaineuse automatique Algerie qualité a produir de grande base de blocs béton, parpaing, bordure de trottoire. notre compagnie offre aussi la machine à fabriquer les blocs de béton automatique, ligne de production de briques automatique, et plusieurs. Pondeuses à parpaings au meilleur prix pour Algérie.

Parpaineuse automatique Algerie fournie plus en un moins de temps avec un maximum d’efficacité et une production d’énergie optimale. Capacité de pressions qui est de 110-120 par heure ; en changeant de moule, on peut produire des pavés autobloquants, bordures des trottoirs, égouts a pluie, pavés pour les gazons, etc.

Parpaineuse automatique Algerie Elle est composée avec différents moules, d’un tapis roulant, d’un mixeur et d’un élévateur descendeur. fabrication de matériaux de constructions (Parpaing, Hourdis, Bordure trottoir, Pavé…). Nous vous aidons à acquérir cette unité de production de briques standard, de briques alvéolées et de pavés, composée d’une  machine à parpaings avec moules interchangeablees, d’un tapis roulant et d’un mixeur.

Avec la Parpaineuse automatique Algerie des produits qui peuvent être fabriqués tels que pavés, blocs en béton pour la construction de bâtiment, bordures de trottoir ainsi que des produits pour le jardin. La hauteur de produit varie entre 40 et 350 mm, au maximum. Nous offrons les capacités standards suivantes:

Vous pouvez consulter nos autres articles, pour obtenir plus d’informations sur nos machines de blocs béton.

Parpaineuse automatique Algerie
Parpaineuse automatique Algerie

Pour parcourir mon prochain article fabrication de parpaing  Cliquez sur le lien.

Parpaineuse automatique Algerie nous sommes leader du marche defabrication et conception de machine de fabrication de briques .Notre entreprise s’est conformee aux systemes de gestion de qualites et aux systemes de gestion environnementales.Avec qualite  et services nous fournissons des solutions integrees pour la centrale a beton et a la machine de fabrication a béton.

Mussan Group Company est un producteur de Parpaineuse automatique Algerie machine de fabrication de blocs, fournissant aux clients du monde entier une large gamme de produits irréprochables, comme la ligne de production de blocs. modèles de machines de fabrication de briques, pavés et parpaings, des machines bien intéressantes pour le secteur de la construction.

Parpaineuse automatique Algerie Pondeuse a parpaing manuel, fabriquer des parpaings, pavés, hourdis, entrevous, bordures de trottoir… Avec toute une gamme de machines pour la fabrication des parpaing.

 

View of the headquarter of the state energy company Sonatrach in Algiers, Algeria june 26, 2016.Reuters/Ramzi Boudia

L’Algérie Gaz de Schiste: Fracturation hydraulique? Pas si vite, déclare un nouveau rapport des Nations Unies sur ses avantages et ses inconvénients

L’Algérie Gaz de Schiste: Fracturation hydraulique? Pas si vite, déclare un nouveau rapport des Nations Unies sur ses avantages et ses inconvénients

RAMZI BOUDINA / REUTERS

L’Algérie un des premiers pays producteurs de gaz conventionnel en Afrique, détient les troisièmes réserves mondiales de gaz de schiste, techniquement récupérables, a indiqué un rapport de la Cnuced publié jeudi.

Cependant, le recours à ces énergies non conventionnels, nuance le rapport onusien, ne doit pas être précipité. Pour la CNUCED, des défis restent à relever notamment eu égard “aux infrastructures, à la mise en place des services d’appui, à l’adaptation des équipements et au développement de compétences spécifiques”. Il est aussi indispensable de d’adapter “la réglementation afin de garantir l’utilisation de pratiques respectueuses de l’environnement, garantissant la sécurité, ainsi que la mise en place d’un cadre favorable aux affaires et à l’investissement.”

Contaminations des aquifères: un risque à étudier

La fracturation hydraulique, explique le même rapport, “une méthode parfois décriée d’extraction du gaz naturel à partir des formations de roche mère, devrait être envisagée avec précaution par les pays qui cherchent à accroître leur accès à l’énergie”.

Le rapport mentionne que “les investissements dans le secteur du gaz de schiste ne devraient en aucun cas être effectués au détriment du déploiement des énergies renouvelables et des stratégies d’efficacité énergétique”. Il stipule que “le manque de connaissances concernant la géologie locale et notamment la présence des aquifères, l’absence de « permis social d’exploitation » et un environnement règlementaire inadéquat pourraient constituer des obstacles majeurs au recours à la fracturation hydraulique comme méthode d’extraction du gaz de schiste.”

“Des réserves ont été émises quant aux grandes quantités d’eau utilisées par la fracturation hydraulique, ainsi que les risques potentiels que ferait encourir ce type d’opérations sur la qualité de ces ressources, notamment par le biais de la contamination des eaux souterraines et de surface”, mentionne encore le rapport.

L’Algérie renferme près d’un dixième des RTR mondiales

Citant une étude de l’Agence américaine d’information en énergie (EIA) établie en 2015, la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et l’investissement estime les ressources techniquement récupérables mondiales de gaz de schiste à environ 7.566,6 trillions de pieds cubes (soit environ 214,5 trillions de mètres cubes).

Ces volumes représentent environ 61 ans de la consommation mondiale au rythme de 2016. Selon les mêmes données, les dix premiers pays détenteurs des RTR (ressources techniquement récupérables) de gaz de schiste par ordre décroissant sont la Chine, l’Argentine, l’Algérie, les Etats-Unis, le Canada, le Mexique, l’Australie, l’Afrique du Sud, la Fédération de Russie et le Brésil.

Ensemble, ces Etats représentent environ les trois quarts des RTR mondiales, précise ce rapport qui examine l’évolution de l’extraction du gaz de schiste, aux Etats-Unis et dans d’autres pays, afin d’évaluer sa pertinence vis-à-vis des engagements pris dans le cadre de l’Accord de Paris sur le climat dans un contexte de besoins énergétiques en pleine croissance.

Environ la moitié de des ressources mondiales se trouvent en Algérie, en Argentine, au Canada, en Chine et aux Etats-Unis.

L’Algérie, à elle seule, détient 707 trillions de pieds cubes(Tpi3) de gaz de schiste, soit 9,3% des RTR mondiales. Elle représenterait plus de la moitié des RTR en Afrique. L’Afrique du Sud avec 390 Tpi3 (5,1% des RTR mondiales), possèderait également 28% des RTR du continent.

Les pays d’Afrique Subsaharienne sont quasiment absents de l’analyse, en dehors du Tchad (3,2% des RTR régionales).

Pour le gaz conventionnel, l’Algérie représentait en 2016 environ 30% des réserves du continent, 43% de sa production et 56% de ses exportations. Aussi, environ 60% de la production de gaz naturel en Algérie étaient exportés en 2016, principalement vers l’Union européenne.

Le bouquet énergétique du pays repose essentiellement sur les énergies fossiles, le pétrole brut et le gaz naturel comptant pour 99,6% de ce mixe sur l’année 2016, selon les données du rapport. La Cnuced précise que ” du fait du déclin naturel de ces gisements d’hydrocarbures, l’Algérie a montré un intérêt grandissant pour ses ressources d’hydrocarbures non conventionnels ” qui se répartissent au sein de trois bassins principaux, à savoir Ghadames, Timimoun et Reggane.

Elle précise que le groupe Sonatrach aura besoin en cas d’exploitation de cet important potentiel ”d’infrastructures et d’équipements adaptés” ainsi que ”de connaissances et de compétences spécifiques”. L’agence onusienne estime que l’avenir de l’exploitation de ce potentiel en Afrique, sera également envisagée du point de vue de l’Algérie et de l’Afrique du Sud, étant donné que ces pays sont considérés comme possédant les principales ressources du continent.

Soulignant l’intérêt croissant pour ces ressources non conventionnelles, dont l’exploitation ne s’est avérée rentable que récemment, la Cnuced relève que la systématisation de l’utilisation combinée du forage horizontal et de la fracturation hydraulique depuis le début des années 2000 a permis aux compagnies pétrolières et gazières d’accéder aux importants volumes de gaz de schiste contenus dans les roches mères.

Selon l’Agence pour la protection de l’environnement des Etats-Unis, plus de 300.000 puits ont été fracturés aux Etats-Unis entre 2000 et 2015 et environ un million depuis la fin des années 1940. Mais l’exploitation commerciale reste, toutefois, limitée aux Etats-Unis et au Canada, à l’heure actuelle.

machine pour fabriquer des briques

Machine pour fabriquer des briques

Machine pour fabriquer des briques

Machine pour fabriquer des briques de Mussan Group, la société de fabrication et vente de la machine pour fabriquer des briques. La briqueterie au cœur de la construction. Travaillez essentiellement sur l’analyse stratégique(chef d’équipe, l’analyse fonctionnelle et lévaluation. Sachez que ces travaux constituent des livrables internationnal qui seront immédiatement pris en compte selon les demandes de nos clients. Avec nos  compétences et spécialités

Au Gabon pense à faire une unité de production similaire à celle de nos machine pour fabriquer des briques. Ici au Maroc les producteurs du ciment font aussi la vente du béton et accessoires de construction parpaing-hourdis-bordure-pavé, briques, blocs, pavés, parpaings, agglos,

Machine pour fabriquer des briques pour édifier une maison, les particuliers camerounais ont opté pour une approche singulière, celle de confier tout le travail de la fabrication des parpaings destinés aux travaux de construction dans leur chantier aux briqueteries. C’est sur commande que détaillé que nous fabriquon. machine pour fabriquer des briques fabriquer des parpaings, pavés, hourdis, entrevous, bordures de trottoir… Avec toute une gamme de machines pour la fabrication des parpaing

Machine pour fabriquer des briques de dimensions et de dosages différents, les parpaings sont façonnés pour remplir diverses fonctions. Le parpaing de 10 par exemple sert à monter un mur de séparation, celui de 20 sert à la fondation, celui de 15 et celui de 12*50 à l’élévation.Cette flexibilité dans les usages est garantie par des formules de dosages que les ”frappeurs” tiennent secrètes, histoire de sauvegarder l’ésotérisme de leur excellence.

Avec la machine pour fabriquer des briques le mortier une fois bien moulés, ces parpaings sont rangés au soleil pour qu’ils durcissent. Difficile en cette saison de fabriquer du parpaing, lorsque dame pluie s’en mêle. « Il nous arrive de tourner 10 sacs de ciment par jour.

Nos machine pour fabriquer des briques c’est en collaboration avec un réseau de transporteurs de sable, qui les approvisionnent en sable et des frappeurs de parpaings. Le précieux parpaings est enfin mis à disposition des chefs chantiers qui harmonisent la construction et veille à ce que tout ce passe pour le mieux et que le travail soit livré à temps.

Vous pouvez consulter nos autres articles, pour obtenir plus d’informations sur nos machines de blocs béton.

Vous pouvez consulter nos articles des  machine pour fabriquer des briques machine de parpaing sur la section blog .

Les  machine pour fabriquer des briques machines parpaineuse a parpaing, presse a brique a fabriqué des blocs tels que pavés, blocs en béton pour la construction de bâtiment, bordures de trottoir et centrale a béton mobile.

Pour parcourir mon prochain article machine de fabrication de brique de ciment cliquez sur le lien.

images

L’Algérie va expulser 105 Maliens soupçonnés de liens avec Ansar Dine

L’Algérie va expulser 105 Maliens soupçonnés de liens avec Ansar Dine

L’Algérie va expulser 105 Maliens soupçonnés de liens avec Ansar Dine ile ilgili görsel sonucu

Les autorités algériennes vont expulser 105 Maliens soupçonnés de faire partie du groupe terroriste Ansar Dine, rapporte l’agence Reuters ce jeudi citant un responsable algérien.

C’est la première fois que l’Algérie effectue une telle action à l’encontre du groupe. « C’est une décision du tribunal d’Alger », a indiqué le responsable sous couvert d’anonymat.

L’ONU a appelé ce mardi l’Algérie à suspendre les expulsions de masse de migrants subsahariens. Une critique rejetée par l’Algérie, qui affirme faire face à un flux massif d’arrivées de migrants sur ses frontières du Sud partagées avec le Mali et le Niger.

Les membres d’Ansar Dine liés au Malien Iyad Ag Ghali ont revendiqué la responsabilité de dizaines d’attaques sur des troupes maliennes, onusiennes et françaises opérant dans le désert du Nord du Mali

An Algerian Protestant looks at damaged and burnt remains at a church in the city of Tizi-Ouzou, 100 km (60 miles) east of the Algerian capital Algiers January 11, 2010. A crowd of men in mostly Muslim Algeria burned Bibles and hymn books in an attack on a Protestant church, prompting the congregation to ask the government for protection from Muslim hardliners. Picture taken January 11, 2010. REUTERS/Louafi Larbi (ALGERIA - Tags: RELIGION CIVIL UNREST) - GM1E61D05VT01

L’Algérie bride l’expansion des évangéliques

L’Algérie bride l’expansion des évangéliques

L'Algérie bride l'expansion des évangéliques

Le gouvernement algérien, qui envoie 100 imams en France pour le Ramadan, réprime tout acte de conversion au christianisme. Des chrétiens algériens lancent un appel pour plus de liberté religieuse.

Il s’appelle Nourdine. Il habite à Tiaret, près d’Oran, en Algérie. De nationalité algérienne, il a juste le malheur d’être… chrétien. Ou plutôt de ne pas être musulman, religion d’État dans ce pays. Cet homme d’une trentaine d’années, père de deux enfants, est totalement découragé. Lors d’un jugement prononcé le 16 mai, il a évité, certes, deux ans de prison ferme, mais à quel prix! 100.000 dinars d’amende. Soit cinq fois le salaire de base mensuel en Algérie. Son méfait? Avoir été arrêté lors d’un barrage routier, non pas avec 3 kg de drogue dans sa voiture mais trois… bibles! Lors de l’interrogatoire de police qui a suivi, cet homme honnête a refusé de mentir. À la question: «Si un musulman vous avait demandé une bible, la lui auriez-vous donnée?» il a répondu oui.

machine parpaing

machine fabrication parpaing occasion

 Machine fabrication parpaing occasion

Machine fabrication parpaing occasion notre équipe technique continue d’élargir l’éventail de possibilités  a offrire des machines veuves au lieu des machine fabrication parpaing occasion pour un fabricant de maçonnerie, et répondre ainsi aux besoins de nouveaux marchés.  De la production de pièces standards de blocs, dalles, bordures, hourdis, pavés, pavés double couche, jusqu’à des pièces plus élaborées comme les caniveauxoù.

machine fabrication parpaing occasion
machine fabrication parpaing occasion

Les machine fabrication parpaing occasion sont des équipements et appareils conçus pourfabriquer du beton ou de former ses dérivés comme le parpaing. D’une part, certaines malaxeurs permettent de mélanger les différents éléments de fabrication du beton pour avoir un produit homogène.

Les parpaings sont couramment utilisés dans différents types d’ouvrage de maçonnerie surtout pour réaliser les murs et les cloisons de bâtiments.  En comparaison avec les briques pleines, les briques creuses présentente l’avantage d’être plus légères et plus isolantes. machine fabrication parpaing occasion Elles sont généralemen tenduites.

En conséquence, notre machine fabrication parpaing occasion est certifiée CE et est  appréciée des clients, des Emirats Arabes Unis, du Qatar, de l’Algérie, de la Libye, de l’Afrique, Maroc,de l’Arabie Saoudite, de la Russie et encore beaucoup  d’autres pays..

machine fabrication parpaing occasion
machine fabrication parpaing occasion

Vous pouvez consulter nos autres articles, pour obtenir plus d’informations sur nos machines de blocs béton. machine fabrication parpaing occasion

Ces machines de blocs béton avec des systéme hydrauliques, pneumatiques, mécaniques et électroniques sont réalisées avec la nouvelle technologie, et chaque unité d’interconnexion et actionné par un système d’automatisation commandé par ordinateur. Nos systèmes d’automatisation de la machines de blocs béton, Schneider Bosch, Siemens.

Pour parcourir mon prochain article parpaineuse automatique algerie  Cliquez sur le lien. machine fabrication parpaing occasion

Vous pouvez consulter nos articles de machine de parpaing sur la section blog .

fabrication de parpaing

 machine fabrication parpaing

machine agglos

l’industrie machine fabrication parpaing occasion bordures de trottoir du béton préfabriqué au Maroc. Les bordures de trottoir de type T sont plus spécialement destinées aux voiries urbaines. Les bordures T1 et T2 sont les plus fréquemment utilisées mais il existe également des bordures T3 et même T4, plus hautes. machine fabrication parpaing occasion La bordure de trottoir T3 avec 28 cm de longueur, 17 d’épaisseur et 100 de largeur est parfaitement adaptée pour les trottoirs classiques. La bordure de type T3. Les différents types de bordures permettent de répondre à tous les problèmes d’aménagement liés à la circulation et à la gestion des eaux pluviales.