La France expulse la mosquée imam en Algérie

1-868652
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La France expulse la mosquée imam en Algérie

Éléments de la police française
Abu Dhabi – Nouvelles Sky Arabiaexpulsé les autorités françaises , l’ imam d’une mosquée de Marseille (sud – est) connu des discours extrémistes en Algérie le vendredi matin, selon les rapports de sources du ministère de l’ Intérieur a déclaré à l’ AFP.

Hadi Dodi, 63 ans, a été mardi la décision d’expulser le ministère de l’Intérieur à cause de ses discours, mais la Cour européenne des droits de l’homme a suspendu l’exécution avant de revenir pour donner son feu vert jeudi.

 Nabil Boudi, l’avocat de l’Imam Salafi, a porté plainte devant la Cour européenne, invoquant le risque que son client soit torturé si les autorités françaises l’expulsaient en Algérie.

 Le tribunal a donné 72 heures au gouvernement français “pour recueillir les informations supplémentaires nécessaires pour prendre une décision éclairée”.

 L’imam de la mosquée sunnite du centre de Marseille a été placé en détention administrative. Il était accusé de faire des discours extrémistes.

 Le ministère de l’Intérieur a déclaré dans une demande d’expulsion qu’il s’agissait en particulier «d’actes d’incitation explicite et délibérée à la discrimination, à la haine et à la violence contre une personne ou un groupe de personnes spécifiques».

 Dans son avis favorable à la demande d’expulsion du 8 mars, une commission de juges administratifs et judiciaires de Marseille a constaté que «l’analyse de l’idéologie promue par Dudi […] montre qu’il exclut l’autre».

 La définition de l’imam de l’autre «se limite à son sexe et appartient à la race, la religion ou le groupe social des personnes, ce qui affecte les principes de base de la République».

 Le 11 décembre 2017, le département de police du district de Bosch-de-Rhône (Sud-Est) a décidé de fermer la mosquée sunnite pendant six mois.

 Il a expliqué ministre de l’Intérieur Gérard Collomb dans une interview avec le journal « Ouest France » le 31 Mars que les autorités déportées 20 extrémistes étrangers résidant dans le statut juridique du pays en 2017 et ce nombre « sans précédent ».

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Contactez-Nous