indir

Les médecins vivant en Algérie montent et quittent le quart de nuit

Les médecins vivant en Algérie montent et quittent le quart de nuit

Des manifestations en Algérie. Reuters
Effectué des milliers de médecins résidents en Algérie hier, abandonnant leur quart de travail de l'annonce de la nuit dans la plupart des hôpitaux algériens, bien que l'exploitation du ministère de la Santé pour ses directions, une action en justice contre eux. Un parti pro-gouvernemental a accusé le mouvement d'étudiants en spécialisation médicale de servir un parti politique dont il n'a pas parlé. Les médecins résidents, étudiants en médecine, ont commencé à abandonner le système de travail posté à partir de 16 heures hier, dans une nouvelle étape d'escalade en plus de la grève qu'ils ont lancée il y a quelques mois. Le ministère de la Santé a annoncé qu'il «recourrait» à des médecins résidents et a ordonné aux directions sanitaires de l'État de les mettre en œuvre immédiatement. Elias Rice a déclaré